Maaaartin Duclos

15 février 2021

Plus de visibilité sur internet

Il existe une cible particulière que chaque site entend atteindre et pour pouvoir la comprendre, il faut prendre l'assistance de ces techniques. Seo Company In Essex. Plus le site peut obtenir un rang élevé dans la page de résultats de recherche, plus le trafic de visiteurs acheminé vers le site Web augmente. Plus un site Web est mis en ligne de manière régulière, plus le nombre de personnes qui choisiront ce site sera encore plus grand et, de ce fait, les besoins et les personnes accédant à ces sites s'amélioreront. Il y a des gens personnalisés qui se soucient de ces choses. Ce sont les agences de référencement qui traitent avec toutes ces informations Freelance Seo Essex. Si vous avez un site Web de fabrication et que vous souhaitez améliorer la position de ces sites, vous devez vous adresser à des services de référencement et leur demander de maintenir le site Web pour garantir que le classement et, partant, la visibilité du site Web sont élevés et convoqués. le trafic Web est accompli. Désormais, agence SEO Dunkerque l'optimisation est une procédure continue qui nécessite fréquemment de rendre votre site Internet de plus en plus attrayant. Il y a de nombreuses étapes dans le développement de l'ensemble de l'emplacement du site. Il faut avoir la capacité de déterminer les mots-clés appropriés que le client peut utiliser pour rechercher les produits et les services nécessaires.

Ce système de mots clés joue un rôle extrêmement important dans notre procédure de mise en évidence du site Internet. Si vous identifiez spécifiquement les mots que le consommateur utilise pour rechercher l'article, vous saurez exactement à quoi le produit est associé et avec lequel vous pourrez positionner votre produit sur les mots spécifiques qu'il a utilisés www.lionone. co.uk/seoessexsearchengineoptimisationessex.html. L'importance d'utiliser les mots-clés appropriés est remarquablement élevée. Les affaires en ligne commencent à devenir de plus en plus abordables chaque jour et le marché de ces articles se développe rapidement, permettant ainsi aux personnes de se développer et de se développer sur le marché. On évalue beaucoup le travail du rival pour être dans l'industrie. Une étude de l'information sur ces mots essentiels est indispensable pour permettre à ces personnes de reconnaître et de transformer le contenu extrêmement important du site Web, de telle sorte que le site Web puisse naturellement attirer des gens. Outre l'utilisation de stratégies qui utilisent des expressions et les expressions clés requises pour rechercher le service exact recherché par une personne, il existe une technique qui utilise la construction de liens hypertexte. C'est une méthode très importante pour développer le site Internet et le faire apparaître sur divers sites de moteurs de recherche en ligne.

Cette tâche fastidieuse nécessite que vous preniez et bâtissiez des hyperliens significatifs sur l'espace Internet. La dernière approche s'appelle l'optimisation des pages. Elle dépend entièrement de la façon dont Seo Services Essex Chelmsford aborde vos sites Web et analyse ce qui doit être fait pour renforcer la visibilité de votre site Web. Cela vous aidera à faire en sorte que votre entreprise atteigne de meilleures altitudes. Plus le site Web peut acquérir un rang élevé dans les résultats de la recherche, plus le trafic de qualité acheminé vers le site Web augmente. Plus un site Web est mis en ligne régulièrement, plus le nombre de possibilités de sélection de ce site Web par les utilisateurs est élevé. Par conséquent, la demande et les personnes accédant à ces sites Web vont certainement augmenter. Si vous avez un site Web de fabrication et que vous souhaitez augmenter les rangs de ces sites, vous devez choisir les services de référencement et leur demander de préserver le site Web afin que le classement et l'exposition du site Web soient élevés et que le trafic requis soit atteint. Essex Seo Company. Une étude de recherche détaillée sur ces mots importants est nécessaire pour permettre à ces personnes de comprendre et de modifier le contenu même du site Web, de manière à ce que le site Web puisse naturellement attirer les individus.

Posté par martinduclos à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 décembre 2020

Un road trip relaxant

Faire un voyage de rue est l'une des meilleures expériences que vous puissiez faire. Et pour cela, la voiture que vous avez choisie est un élément essentiel de votre rencontre. Vous empêchez de trouver un ou deux copains et de faire un voyage dans la rue. Récemment, j'ai eu la chance d'avoir deux têtes et de faire un voyage de 1400 kilomètres. J'ai acheté un joli camion rad au Montana - en fait, au Montana - et sans aucun doute, mes copains, Kyle Oxberger et Kevin Stickel, étaient prêts à le ramasser et à le ramener à la maison. Nous avons organisé une journée, acheté nos billets et nous nous sommes retrouvés à Excellent Drops, Montana, le dimanche soir. Nous allons directement satisfaire le propriétaire et récupérer le camion. Alors que la soirée devenait plus profonde, en quelques instants, Kyle a fait une inspection en 24 points et a fourni au véhicule son autorisation. Le propriétaire nous a demandé de mettre des histoires de vieux camions et de mettre de l'orge. Venez découvrir, il était un producteur de blé sodique qui possédait le camion depuis 1990. Alors que nous partions plus tard dans la soirée, nous avons tous réalisé que nous avions produit un copain et que nous avions fait l'expérience du bien concernant le véhicule. et le voyage à venir. Lundi est arrivé tôt, nous avons donc décidé d'essayer de capturer l'éclipse d'énergie solaire de 2017 dans Idaho Drops. Alors que la lumière du soleil se levait, les plus belles Porsche je pouvais vraiment dire que le camion avait l'air aussi radieux que je l'avais espéré. L'orange sautait, le jaunâtre était riche et les graphismes étaient oh-so- années 70. Heureusement, le véhicule fonctionnait bien et nous avons roulé à 70 sans problème. Le soleil était levé, les fenêtres de la maison étaient plus basses, nous avons connu un réservoir plein et une vieille vie carrée était belle! L'éclipse était vraiment géniale, donc nous étions heureux d'avoir créé le travail supplémentaire pour y jeter un coup d'œil. La partie plaisir (et je dis aussi cela avec un peu de sarcasme) a commencé lorsque nous avons décidé de partir et avons constaté que nous ne pouvions pas. Les rues étaient totalement bloquées. Il y a eu des voitures presque partout, essayant toutes de faire la même chose. Nous avons donc tiré un «Dukes of Hazzard» et avons décidé d'essayer de prendre des routes de l'arrière-pays pour nous diriger vers le sud. C'était l'une des zones les plus agréables du voyage. C'était comme si les choses ralentissaient instantanément. Les routes arrière étaient jonchées de vieilles maisons, de vieilles routes et de nombreux véhicules impressionnants. Comme le soleil commençait à se coucher, nous avions fait des progrès dans notre voyage et nous nous dirigions progressivement vers Sodium Lake Town. Kevin appuya derrière le volant, alors que Kyle et moi commençions à nous éloigner de la tête. 3 gars à l'intérieur d'un taxi ne constituent pas un scénario de repos relaxant. Alors que la lumière du soleil augmentait le deuxième jour, nous avions traversé notre quatrième collection d'état et le moment était venu de changer d'automobiliste. Le véhicule fonctionnait comme un champion pendant que nous nous occupions de Las Vegas. Kevin a fait l'expérience de la vitre de la partie voyageur vers le bas, immergeant le soleil alors que nous nous dirigions vers le homestretch. Après 48 heures et 1400 milles, nous sommes arrivés à Phoenix vers 20 heures. et vous avez découvert de bien meilleurs copains que nous ne l'avions été avant de commencer. Chaque fois que vous faites ces voyages avec des amis, vous placez le long des téléphones portables et vous vous parlez, partageant des histoires et vous rappelant les bons moments. Avec un peu de chance, vous ne vous souciez pas du véhicule, même s'il s'agit d'un véhicule GMC vieux de 40 ans. Je comprends que nous vivons tous des modes de vie occupés. Crois moi. Mais de temps en temps, videz la fonction, prenez un ou deux copains et empilez-vous dans votre camion. Allez quelque part que vous avez toujours voulu découvrir. Empruntez les routes secondaires, rencontrez de nouvelles personnes et, idéalement, rigolez un peu aussi.

Posté par martinduclos à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2020

Faut il s'infecter du Covid

La course au vaccin COVID-19 s'intensifie. Il existe actuellement plus de 150 vaccins candidats en développement dans le monde, dont une trentaine sont testés sur l'homme.

Mais pour certains scientifiques, les progrès ne sont pas assez rapides. Il y a de plus en plus d'appels pour ce que l'on appelle des `` études de défi humain '', qui infecteraient délibérément des volontaires avec le coronavirus SARS-CoV-2, dans le but d'accélérer le développement de vaccins, selon un article, jusqu'à plusieurs mois, potentiellement sauver des milliers de vies.

Ce serait un grand saut éthique par rapport aux essais de vaccins actuels. Actuellement, un candidat vaccin COVID-19 passe par trois essais en plusieurs phases. Dans l'essai final (phase III), jusqu'à 10 000 volontaires reçoivent soit le vaccin candidat, soit un placebo. Les volontaires vaquent ensuite à leur vie quotidienne, et les scientifiques attendent de voir qui est infecté et qui ne l’est pas. Si le vaccin fonctionne, les scientifiques devraient voir significativement moins de cas de COVID-19 dans le groupe vaccin que dans le groupe placebo.

L'inconvénient de cette approche est qu'il faut du temps aux volontaires pour être infectés, en particulier dans les pays où le nombre de cas diminue. Les études de provocation chez l'homme pourraient potentiellement accélérer le processus en donnant le vaccin candidat à un groupe beaucoup plus petit de volontaires, puis, une fois que le vaccin a déclenché une réponse immunitaire, en les infectant directement avec le virus. Les scientifiques surveilleraient comment les volontaires réagissent au virus, rassemblant des données en temps réel sur l’efficacité du vaccin.

Bien sûr, infecter une personne avec le COVID-19 comporte des risques: une maladie bénigne, une maladie grave ou même la mort. Même ainsi, au moment de la rédaction de cet article, plus de 32000 personnes ont manifesté leur intérêt pour le bénévolat pour les études de défi COVID-19, via 1Day Sooner. En juillet, ce groupe de défense (cofondé par Josh Morrison, qui a également mis en place un groupe de défense de la transplantation rénale), a révélé qu'il travaillait avec le Jenner Institute de l'Université d'Oxford pour fabriquer le virus prêt pour les études de provocation.

«Nous voyons un potentiel considérable dans l'utilisation des études de provocation humaines pour accélérer le développement de vaccins COVID-19, sélectionner et aider à valider les meilleurs vaccins candidats et optimiser les approches de vaccination», a déclaré le professeur Adrian Hill, directeur du Jenner Institute, qui développe également l'un des principaux vaccins candidats. Hill est également l'un des plus de 100 signataires d'une lettre ouverte à l'appui des études de défi que 1 Day Sooner a envoyée au Dr Francis Collins, directeur des National Institutes of Health des États-Unis.

«L'argument éthique se résume à savoir si les avantages potentiels pour la société peuvent justifier des risques pour les individus»
1Day Sooner indique clairement qu'il soutient les études de défis éthiques. En mai, un groupe de travail de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié ses directives éthiques pour de telles études. Pour minimiser les risques, les volontaires sélectionnés devraient être des adultes relativement jeunes. (Selon les données de la Chine, le risque de mourir en cas d'infection par le COVID-19 est d'environ un sur 3200 pour les personnes âgées de 20 à 29 ans, contre environ un sur 150 pour la population générale.) Les volontaires ne devraient pas non plus avoir de problèmes de santé sous-jacents. , et ils devraient être isolés tout au long de l'étude et soigneusement surveillés pendant et après.

L’argument éthique en faveur des études de défi se résume à savoir si les avantages potentiels pour la société peuvent justifier les risques pour les individus, déclare le professeur Seema Shah, expert en éthique médicale à l’Université Northwestern de l’Illinois, aux États-Unis, qui fait partie du groupe de travail de l’OMS. Par exemple, elle se demande si les études de provocation seraient prêtes à temps pour stimuler considérablement le développement du premier vaccin COVID-19, étant donné que les essais standard progressent déjà si rapidement.

«Il faut du temps pour que les études de contestation soient approuvées par les comités d'éthique de la recherche», dit Shah. «Et vous devez également trouver comment infecter les gens de la bonne manière. Vous devez développer des souches du virus qui infecteront tout le monde [dans l’étude de défi] mais ne rendront personne trop malade. Tout cela peut prendre plusieurs mois.

Shah dit que les études de provocation pourraient être plus utiles pour développer un vaccin amélioré. «Un premier vaccin peut être imparfait - il peut ne pas fonctionner chez tout le monde, par exemple, ou il peut être coûteux. Les études par provocation pourraient être un moyen de tester rapidement l’efficacité des vaccins alternatifs. »

Il y a aussi la question de savoir si les études de provocation devraient attendre jusqu'à ce qu'il y ait un traitement à sécurité intégrée disponible pour COVID-19, ou jusqu'à ce que les scientifiques en sachent plus sur les effets à long terme du virus. «Des études de provocation passées [avec d’autres maladies] ont été menées soit quand il existe un remède disponible, soit lorsque nous en savons beaucoup sur la maladie», déclare Shah. «[Les études de défi avec] le coronavirus iraient au-delà de ce qui est autorisé à ce jour.»


Posté par martinduclos à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2020

Hymne à la balade islandaise

Le 20 juillet 1969, alors que 600 millions de personnes à travers le monde étaient assises collées à leur télévision, l'astronaute américain Neil Armstrong est descendu lentement du module lunaire d'Apollo 11 Eagle et est devenu la première personne à mettre le pied sur la Lune, proclamant: C'est un petit pas pour l'homme, un pas de géant pour l'humanité ». Cinquante ans après qu'Armstrong ait planté les Stars and Stripes sur la surface stérile de la Lune, cet événement singulier est toujours considéré comme l'un des moments déterminants de la grandeur américaine.

Pourtant, peu de gens se rendent compte que ce saut triomphant pour l'humanité a été en partie propulsé d'un endroit improbable: l'Islande. Dans les années précédant la mission Apollo 11, la Nasa a estimé qu'il était essentiel que ses astronautes se préparent à leur voyage intragalactique en s'entraînant sur le terrain le plus surnaturel de la Terre. Après avoir parcouru le monde, les responsables ont déterminé que le paysage lunaire de la Lune était étonnamment similaire à celui qui se trouve juste à l'extérieur de Húsavík, une paisible communauté de pêcheurs de 2300 personnes sur la côte nord de l'Islande. La Nasa a envoyé 32 astronautes s'entraîner sur son terrain rempli de cratères en 1965 et 1967. Incroyablement, sur les 12 humains qui ont jamais marché sur la Lune, neuf ont atterri pour la première fois à Húsavík - dont Armstrong lui-même.

Maintenant, en l'honneur du 50e anniversaire de l'atterrissage lunaire, cette petite colonie se prépare à célébrer son rôle dans cette réalisation cosmique d'une manière importante.

Pourquoi l'Islande?

Vingt minutes après qu'Armstrong est monté sur la Lune, Buzz Aldrin, l'astronaute d'Apollo 11, l'a rejoint. En contemplant le vaste horizon vide, Aldrin l'a décrit comme une magnifique désolation »- une description appropriée de l'Islande elle-même.

Blottie près du cercle polaire arctique et placée au sommet de certaines des plaques tectoniques les plus volatiles du monde, l'Islande est un laboratoire naturel grondant et bouillonnant dont les geysers jaillissants, les cascades qui s'écrasent et les aurores boréales dansantes ne peuvent s'empêcher de rappeler aux humains leur insignifiance dans l'univers. Ajoutez à cela que 80% du pays est inhabité et que plus de 60% de son paysage rocheux et accidenté est couvert de déserts de lave et de glaciers, et cette île de la taille du Kentucky pourrait facilement être une autre planète.

L'Islande ressemble vraiment à la Lune. Il a ce paysage d'un autre monde, surtout en été quand il y a moins de neige et de glace sur le désert du nord de l'Arctique », a déclaré Örlygur Hnefill Örlygsson, directeur du musée d'exploration de Húsavík, tout en posant dans une réplique de la combinaison spatiale Nasa à Hverarönd, une étendue de chaleur sources, fumerolles et mares de boue près de la montagne volcanique islandaise Krafla. Mais ce n'est pas la raison pour laquelle les astronautes d'Apollo ont été envoyés ici. C'était à cause de la géologie. La Nasa voulait qu'ils choisissent les meilleurs échantillons de roches à ramener sur Terre. Leur exposition à la géologie de l'Islande et à ses assemblages de roches variés trouvés dans les canaux de délavage glaciaire ressemblait aux complexités de la surface lunaire et a grandement contribué à leur expérience alors qu'ils se préparaient à l'exploration lunaire.

Mission: Islande

Afin que les astronautes puissent tester leur équipement et pratiquer les procédures qu'ils exécuteront dans l'espace extra-atmosphérique, la Nasa mène régulièrement des «missions analogiques» planétaires dans des environnements extrêmes sur Terre. Pour les missions Apollo, la Nasa avait envoyé des astronautes dans des endroits comme Hawaï et Meteor Crater, en Arizona, mais les roches basaltiques et la géologie volcanique des hautes terres arides d'Islande étaient considérées comme les plus lunaires de toutes les zones d'entraînement.

Ainsi, pendant une semaine en juillet 1965 et 10 jours en juillet 1967, les 32 astronautes ont traversé le paysage lunaire du nord de l'Islande, apprenant quels échantillons géologiques ils devraient ramener de la Lune et collectant une variété de roches provenant d'endroits comme le volcan Askja, le Cratère de Hrossaborg vieux de 10000 ans et champs de lave de Drekagil - ou «Dragons Gully».

J'ai passé environ 10 jours à explorer les régions volcaniquement actives de l'Islande, un endroit si austère et stérile que j'avais l'impression d'être déjà sur la Lune », se souvient Al Worden, le pilote du module de commande de la mission Apollo 15 qui s'est rendu sur la Lune en 1971. Nous y étions en été et il semblait que le soleil ne se couchait jamais. Vous pourriez sortir à 03h00 et voir des gens se promener dans les rues de la ville, les magasins sont toujours ouverts. »

"Nous sommes allés à Hawaï, en Islande - des endroits formidables pour se concentrer sur les roches volcaniques ... J'ai été très tenté de glisser un morceau de calcaire là-haut avec nous sur Apollo 11 et de le rapporter comme échantillon", a déclaré Armstrong à l'auteur James Hansen. , des décennies plus tard.

Des gens ordinaires

En 1967, l'éleveur de moutons local Ingólfur Jónasson avait 19 ans lorsqu'un géologue islandais impliqué dans la formation Apollo lui a fait savoir que deux des astronautes - Neil Armstrong et Bill Anders - étaient intéressés par la pêche et lui a demandé s'il le voulait. pour les prendre.

Les astronautes ont eu un jour de congé avant de partir s'entraîner à Askja », a déclaré Jónasson de sa ferme sur la rive de la rivière Laxá, où il vit toujours. Ils sont venus à la maison et je les ai emmenés à la rivière. Armstrong était un homme très gentil et avait, comme nous le disons ici, une bonne aura autour de lui. Ce n'était cependant pas un bon pêcheur, se souvient Jónasson. Le poisson grignotait son leurre, mais il n'a pas réussi à en attraper.

Ce soir-là, les astronautes sont allés à une danse locale au centre communautaire de Skjólbrekka. Jónasson les a rejoints. Je me souviens de l'agitation quand ils sont entrés », a-t-il dit. Tout le monde était intéressé parce que c'étaient des astronautes qui venaient en Islande pour étudier et s'entraîner ici. Ils se sont vraiment démarqués et tout le monde les a plus remarqués. Certains d'entre eux ont même dansé avec les filles locales.

Deux ans plus tard, lorsque Jónasson a écouté une émission radio en direct des premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, il était rempli de fierté. C'est le genre de moment que vous n'oublierez jamais », dit-il. C'était très spécial pour moi. C'était remarquable, surtout parce que j'avais appris à connaître cet homme.

(Crédit: Werner Hoffmann)

J'ai été fier d'apprendre que l'Islande a joué un rôle dans le programme Apollo, mais j'ai également été surpris que cette histoire ne soit pas racontée. Alors, j'ai commencé à chercher différentes façons de raconter cette incroyable histoire », a déclaré Örlygsson.

Un musée est né

Ces dernières années, Húsavík s'est imposée comme la capitale islandaise de l'observation des baleines, les touristes s'entassant chaque été sur des voiliers dans le port pittoresque de la ville dans l'espoir de repérer des baleines bleues, à bosse et minke. Pourtant, jusqu'à récemment, séminaire en Islande presque personne - y compris la plupart des Islandais eux-mêmes - n'avait aucune idée de l'héritage lunaire du village de pêcheurs.

Ce n'est pas le genre de chose que vous apprenez à l'école », a déclaré Örlygsson, qui a grandi à Húsavík. Enfant, Örlygsson rêvait d'exploration spatiale, et des décennies plus tard, en 2009, il est entré dans une librairie et a découvert un vieux journal islandais de 1965 avec le titre: «Les astronautes d'Apollo s'entraînant pour la Lune arrivent en Islande aujourd'hui».

Choqué et extrêmement fier »d'apprendre le passé charnière de sa ville, Örlygsson a été inspiré pour ouvrir le musée de l'exploration en 2014. Le musée présente une collection de photographies et d'objets historiques, tels que des roches de la Lune données au musée par d'anciens astronautes, un réplique d'une combinaison spatiale Nasa et même des leurres de pêche utilisés par Armstrong en Islande. La famille Armstrong a également récemment fait don de l'écusson d'équipage de Neil Armstrong de la mission Apollo 11.

Alors que la section Apollo est extrêmement populaire, le musée est également dédié à l'histoire de l'exploration humaine et au rôle que cette petite île a joué pour encourager l'humanité à dépasser ses limites physiques et psychologiques - des Vikings qui ont découvert l'Islande pour la première fois au rôle L'Islande pourrait un jour jouer en envoyant des humains sur Mars », a déclaré Örlygsson.

(Crédit: Werner Hoffmann)

«Jeux de lune»

Pour marquer le 50e anniversaire du premier atterrissage sur la Lune, de juillet à septembre de cette année, les visiteurs en Islande auront l'occasion de visiter les coins reculés des hautes terres islandaises où les astronautes d'Apollo ont effectué des excursions sur le terrain - comme les cratères d'Askja et de Hrossaborg, ainsi que Hverarönd - grâce à une collaboration avec The Exploration Museum. De plus, les terriens peuvent s'essayer au `` Moon Game '' - un concours développé par les géologues locaux Sigurður Þórarinsson et Guðmundur Sigvaldason pour affiner les compétences d'examen géologique des astronautes d'Apollo en 1965 et 1967.

Parce que les responsables de la Nasa avaient décidé que les astronautes devaient marcher sur la Lune par paires, le Moon Game a obligé les stagiaires en Islande à travailler rapidement à deux pour sélectionner des échantillons de roches dans une zone désignée. Ils ont ensuite dû enregistrer les raisons de la sélection de certaines roches sur des magnétophones portables. Les géologues de la Nasa analysaient les roches et les raisons pour lesquelles les astronautes les avaient sélectionnées, attribuant des points à chaque équipe en fonction de laquelle recueillait la plus grande variété d'échantillons.

Selon Harrison 'Jack' Schmitt, qui a marché sur la Lune en 1972 dans le cadre de la mission Apollo 17 cinq ans après avoir joué au Moon Game, cela a vraiment fait ressortir la nature compétitive des candidats Apollo », a déclaré Örlygsson, rappelant ce que Schmitt avait lui dit des années plus tard quand il est retourné à Húsavík.

Le nouveau module lunaire de Húsavík

En plus du «jeu de la lune», le musée de l'exploration a commencé à construire une réplique grandeur nature du module lunaire Apollo 11 Eagle. La première partie du module sera dévoilée cette année lors du Festival annuel des explorateurs du musée du 17 au 20 octobre.

Contrairement au modèle miniature de l'aigle actuellement exposé au Musée de l'exploration (photo ici), la réplique grandeur nature sera énorme: 7,04 m de haut, 9,4 m de large et 9,4 m de profondeur. En fait, il sera si grand que le musée construit actuellement une nouvelle aile pour le contenir. Ce sera une grande exposition. Ce sera le joyau de la couronne du musée d'exploration de Húsavík », a déclaré Örlygsson. Il montrera aux visiteurs quel type et quelle taille de vaisseau spatial ont été utilisés pour amener Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la Lune.

Posté par martinduclos à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2020

Des armes nucléaires réutilisables ?

Peut-être que vous pensiez que l'arsenal nucléaire américain, avec ses milliers d'ogives thermonucléaires destructrices de la ville, potentiellement destructrices de civilisation, était suffisamment gros pour dissuader tout adversaire imaginable d'attaquer les États-Unis avec ses propres armes nucléaires. Eh bien, il s'avère que vous vous trompiez. Le Pentagone s'inquiète que l'arsenal ne soit pas suffisamment intimidant. Après tout - ainsi l'argument va - il est rempli de vieilles armes (peut-être peu fiables) d'un pouvoir destructeur si catastrophique que peut-être, peut-être même, même le président Trump pourrait être réticent à les utiliser si un ennemi employait des armes nucléaires plus petites et moins catastrophiques sur un futur champ de bataille . En conséquence, les planificateurs de guerre et les fabricants d'armes américains ont décidé de rendre cet arsenal plus utilisable "afin de donner au président des options nucléaires supplémentaires" sur tout futur champ de bataille. (Si vous ne ressentez pas déjà un petit picotement d'anxiété à ce stade, vous devriez l'être.) Bien qu'il soit prétendu que cela rendra ces attaques moins probables, il est trop facile d'imaginer comment de tels nouveaux armements et plans de lancement pourraient réellement augmenter. le risque d'un recours rapide aux armes nucléaires dans un moment de conflit, suivi d'une escalade catastrophique. Le fait que le président Trump serait tout en œuvre pour rendre l'arsenal nucléaire américain plus utilisable ne devrait pas surprendre, étant donné son engouement évident pour les démonstrations d'une force militaire écrasante. (Il était ravi quand, en avril dernier, l'un de ses généraux a commandé, pour la première fois, l'arme non nucléaire la plus puissante que les États-Unis possèdent abandonnée en Afghanistan.) Selon la doctrine nucléaire existante, comme l'imaginait l'administration Obama en 2010, ce pays ne devait utiliser des armes nucléaires que dans des circonstances extrêmes »pour défendre les intérêts vitaux du pays ou de ses alliés. La possibilité de les utiliser comme instrument politique pour matraquer les pays les plus faibles était interdite. Cependant, pour Donald Trump, un homme qui a déjà menacé de déclencher le feu et la fureur de la Corée du Nord comme le monde ne l'a jamais vu », une telle approche se révèle beaucoup trop restrictive. Il et ses conseillers, semble-t-il, veulent des armes nucléaires qui peuvent être utilisées à n'importe quel niveau potentiel de conflit de grande puissance ou brandies comme l'équivalent apocalyptique d'un club géant pour intimider des rivaux inférieurs. Rendre l'arsenal américain plus utilisable nécessite deux types de changements dans la politique nucléaire: modifier la doctrine existante pour éliminer les contraintes conceptuelles sur la façon dont ces armes peuvent être déployées en temps de guerre et autoriser le développement et la production de nouvelles générations de munitions nucléaires capables, entre autres, de frappes tactiques sur le champ de bataille. Tout cela devrait être intégré dans le premier examen de la posture nucléaire (NPR) de l'administration, qui sera publié d'ici la fin de cette année ou au début de 2018. Son contenu exact ne sera pas connu jusque-là - et même alors, le public américain n'aura accès qu'à la version la plus limitée d'un document largement classifié. Pourtant, certaines des caractéristiques du NPR sont déjà évidentes à partir des commentaires du président et de ses principaux généraux. Et une chose est claire: les restrictions à l'utilisation de ces armes face à une éventuelle arme de destruction massive de toute nature, quel que soit son niveau de destructivité, seront éliminées et l'arsenal nucléaire le plus puissant de la planète sera encore plus utilisé . Changer la mentalité nucléaire Les orientations stratégiques fournies par le nouveau NPR de l'administration sont susceptibles d'avoir des conséquences d'une grande portée. Comme John Wolfsthal, ancien directeur du Conseil de sécurité nationale pour le contrôle des armements et la non-prolifération, l'a dit dans un récent numéro d'Arms Control Today, le document affectera la façon dont les États-Unis, son président et ses capacités nucléaires sont perçus par les alliés et les adversaires. Plus important encore, l'examen établit un guide pour les décisions qui sous-tendent la gestion, l'entretien et la modernisation de l'arsenal nucléaire et influence la façon dont le Congrès considère et finance les forces nucléaires. » Dans cet esprit, considérons les conseils fournis par cette revue de la posture nucléaire de l'ère Obama. Publié à un moment où la Maison Blanche était désireuse de restaurer le prestige mondial de l'Amérique à la suite de l'invasion largement condamnée de George W. Bush en Irak et six mois seulement après que le président eut remporté le prix Nobel pour sa détermination déclarée à abolir ces armes, il fait de la non-prolifération la priorité absolue. Ce faisant, il a minimisé l'utilité des armes nucléaires dans presque toutes les circonstances sur à peu près n'importe quel champ de bataille imaginable. Son principal objectif, selon elle, était de réduire le rôle des armes nucléaires américaines dans la sécurité nationale américaine. » Comme le souligne le document, la politique américaine avait autrefois envisagé d'utiliser des armes nucléaires contre des formations de chars soviétiques, par exemple, dans un conflit européen majeur (situation dans laquelle l'URSS était soupçonnée de posséder un avantage dans les forces conventionnelles non nucléaires). ). En 2010, bien sûr, ces jours étaient révolus depuis longtemps, tout comme l'Union soviétique. Washington, comme l'a noté le NPR, possédait désormais également un avantage écrasant sur les armes classiques. En conséquence », a-t-il conclu, les États-Unis continueront de renforcer leurs capacités conventionnelles et de réduire le rôle des armes nucléaires dans la dissuasion des attaques non nucléaires.» Une stratégie nucléaire visant exclusivement à décourager une première frappe contre ce pays ou ses alliés ne nécessite guère un énorme stock d'armes. En conséquence, une telle approche a ouvert la voie à de nouvelles réductions potentielles de la taille de l'arsenal et a conduit en 2010 à la signature du traité New Start avec les Russes, exigeant une forte réduction des ogives nucléaires et des systèmes de livraison pour les deux pays. Chaque partie devait être limitée à 1 550 ogives et à une combinaison de 700 systèmes de livraison, notamment des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), des missiles balistiques lancés sous-marins (SLBM) et des bombardiers lourds. Une telle approche, cependant, n'a jamais bien plu à certains membres de l'establishment militaire et des groupes de réflexion conservateurs. Les détracteurs de ce genre ont souvent souligné des changements supposés dans la doctrine militaire russe qui suggèrent une plus grande propension à utiliser des armes nucléaires dans une guerre majeure avec l'OTAN, si cela commençait à aller mal de leur côté. Une telle dissuasion stratégique »(une expression qui a une signification différente pour les Russes que pour les stratèges occidentaux) pourrait entraîner l'utilisation de munitions nucléaires tactiques à faible rendement contre les points forts ennemis, si les forces russes en Europe semblaient au bord de la défaite. Dans quelle mesure cette doctrine régit réellement la pensée militaire russe que personne ne connaît réellement. Il est néanmoins régulièrement cité par ceux de l'Occident qui pensent que la stratégie nucléaire d'Obama est désormais dangereusement dépassée et invite Moscou à accroître sa dépendance à l'égard des armes nucléaires. Ces plaintes étaient généralement diffusées dans Seven Defence Priorities for the New Administration », un rapport de décembre 2016 du Defense Science Board (DSB), un groupe consultatif financé par le Pentagone qui relève du secrétaire à la Défense. L'ORD n'est toujours pas convaincu », a-t-il conclu, que minimiser la dissuasion nucléaire du pays inciterait d'autres pays à faire de même.» Il a ensuite souligné la supposée stratégie russe consistant à menacer d'utiliser des frappes nucléaires tactiques à faible rendement pour dissuader une attaque de l'OTAN. Alors que de nombreux analystes occidentaux ont mis en doute l'authenticité de telles allégations, l'ORD a insisté sur le fait que les États-Unis doivent développer des armes similaires et être enregistrés comme prêts à les utiliser. Comme le dit ce rapport, Washington a besoin d'une entreprise nucléaire plus souple qui pourrait produire, si nécessaire, une option nucléaire rapide et adaptée à une utilisation limitée si les options non nucléaires ou nucléaires existantes s'avéraient insuffisantes. » Ce type de pensée semble maintenant animer l'approche de l'administration Trump à l'égard des armes nucléaires et se reflète dans les tweets périodiques du président sur le sujet. Le 22 décembre dernier, par exemple, a-t-il tweeté, les États-Unis doivent considérablement renforcer et étendre leur capacité nucléaire jusqu'à ce que le monde revienne à la réalité concernant les armes nucléaires. » Bien qu'il n'ait pas élaboré - c'était Twitter, après tout - son approche reflétait clairement à la fois la position de l'ORD et ce que ses conseillers lui disaient sans aucun doute. Peu de temps après, en tant que commandant en chef nouvellement installé, Trump a signé un mémorandum présidentiel demandant au secrétaire à la défense d'entreprendre un examen de la posture nucléaire garantissant que la dissuasion nucléaire des États-Unis est moderne, robuste, flexible, résiliente, prête et appropriée. conçu pour dissuader les menaces du 21e siècle et rassurer nos alliés. » Bien sûr, nous ne connaissons pas encore les détails du prochain NPR Trumpian. Cependant, cela va certainement jeter l'approche d'Obama sur les requins et promouvoir un rôle beaucoup plus robuste pour les armes nucléaires, ainsi que la construction de cet arsenal plus flexible », capable de fournir au président de multiples options d'attaque, y compris à faible rendement grèves. Améliorer l'arsenal Le NPR Trumpian promouvra certainement de nouveaux systèmes d'armes nucléaires qui sont présentés comme offrant aux futurs chefs de la direction une plus grande gamme d'options de grève. En particulier, l'administration est censée favoriser l'acquisition de munitions nucléaires tactiques à faible rendement »et encore plus de systèmes de livraison pour les accompagner, y compris des missiles de croisière lancés par voie aérienne et terrestre. L'argument sera vraisemblablement avancé que des munitions de ce type sont nécessaires pour répondre aux progrès soviétiques dans le domaine. À l'étude, selon ceux qui ont des connaissances internes, le développement du type de munitions tactiques qui pourraient, par exemple, anéantir un port ou une installation militaire majeur, plutôt qu'une ville entière, à la manière d'Hiroshima. Comme l'a dit un responsable gouvernemental anonyme à Politico, cette capacité est très justifiée. » Un autre a ajouté, le NPR doit demander de manière crédible aux militaires ce dont ils ont besoin pour dissuader les ennemis "et si les armes actuelles vont être utiles dans tous les scénarios que nous voyons". Gardez à l'esprit que, sous l'administration Obama (malgré tous ses discours sur l'abolition nucléaire), la planification et les travaux de conception initiaux pour une modernisation de plusieurs décennies, de plus d'un billion de dollars »de l'arsenal nucléaire américain avaient déjà été convenus. Donc, en termes d'armes réelles, la version de Donald Trump de l'ère nucléaire était déjà bien avancée avant son entrée au bureau ovale. Et bien sûr, les États-Unis possèdent déjà plusieurs types d'armes nucléaires, y compris la bombe à gravité B61 "et l'ogive lance-missiles W80 qui peuvent être modifiées - le terme de l'échange est appelé" - pour produire une explosion aussi faible que quelques kilotonnes (moins puissant, c'est-à-dire que les bombes qui ont détruit en août 1945 Hiroshima et Nagasaki). Cela, cependant, est tout sauf suffisant pour les partisans de munitions nucléaires sur mesure. Un système de livraison typique pour ces futurs armes nucléaires susceptibles de recevoir une approbation accélérée est l'arme à longue portée (LRSO), un missile de croisière à lancement aérien avancé et furtif destiné à être transporté par des bombardiers B-2, leurs cousins ​​plus âgés, les B-52. , ou le futur B-21 Comme envisagé actuellement, le LRSO sera capable de transporter une ogive nucléaire ou conventionnelle. En août, l'Air Force a attribué à Raytheon et à Lockheed Martin 900 millions de dollars pour les premiers travaux de conception des prototypes de ce système de livraison, l'un d'entre eux étant susceptible d'être choisi pour un développement à grande échelle, une entreprise qui devrait coûter plusieurs milliards de dollars. Les détracteurs du missile proposé, y compris l'ancien secrétaire à la Défense William Perry, affirment que les États-Unis possèdent déjà plus que suffisamment de puissance de feu nucléaire pour dissuader les attaques ennemies sans cela. De plus, comme il le fait remarquer, si le LRSO devait être lancé avec une ogive conventionnelle au début d'un conflit, un adversaire pourrait supposer qu'il était sous attaque nucléaire et riposter en conséquence, déclenchant une spirale d'escalade menant à une thermonucléation totale guerre. Les partisans, cependant, jurent que les anciens missiles de croisière doivent être remplacés afin de donner au président plus de flexibilité avec de telles armes, une justification que Trump et ses conseillers ne manqueront pas d'adopter. Un monde prêt pour le nucléaire La publication du prochain examen de la posture nucléaire déclenchera sans aucun doute un débat sur la question de savoir si le pays doté d'un arsenal nucléaire suffisamment grand pour détruire plusieurs planètes de la taille de la Terre a réellement besoin de nouvelles armes nucléaires, ce qui pourrait, entre autres dangers, déclencher une future course aux armements mondiale. En novembre, le Congressional Budget Office (CBO) a publié un rapport indiquant que le coût probable du remplacement des trois branches de la triade nucléaire américaine (missiles balistiques intercontinentaux, missiles lancés sous-marins et bombardiers stratégiques) sur une période de 30 ans atteindra un minimum de 1,2 billion de dollars, sans tenir compte de l'inflation ou des dépassements de coûts habituels, qui devraient pousser ce chiffre à 1,7 billion ou au-delà. Poser des questions sur la nécessité de toutes ces nouvelles armes et leurs coûts phénoménaux ne pouvait être plus important. Après tout, une chose est garantie: toute décision de se procurer de telles armes entraînera, à long terme, des coupes budgétaires ailleurs, que ce soit dans les domaines de la santé, de l'éducation, des infrastructures ou de la lutte contre l'épidémie d'opioïdes. Et pourtant, les questions de coût et d'utilité sont les moindres éléments de la nouvelle énigme nucléaire. En son cœur est l'idée même de convivialité. " Lorsque le président Obama a insisté sur le fait que les armes nucléaires n'avaient pas d'utilisation sur le champ de bataille, il s'adressait non seulement à ce pays, mais à toutes les nations. Pour mettre fin à la réflexion sur la guerre froide », a-t-il déclaré à Prague en avril 2009, nous allons réduire le rôle des armes nucléaires dans notre stratégie de sécurité nationale et exhorter les autres à faire de même.» Si, cependant, la Maison Blanche Trump adopte une doctrine qui réduit la distance entre les armes nucléaires et les armes ordinaires, les transformant en instruments de coercition et de guerre plus utilisables, elle rendra également plus probable la possibilité d'une escalade vers une extermination thermonucléaire totale. la première fois depuis des décennies. Il ne fait aucun doute, par exemple, qu'une telle position encouragerait d'autres pays dotés d'armes nucléaires, notamment la Russie, la Chine, l'Inde, Israël, le Pakistan et la Corée du Nord, à planifier l'utilisation rapide de ces armes dans les conflits futurs. Cela pourrait même encourager les pays qui ne disposent pas actuellement de ces armes à envisager de les produire. Le monde imaginé par le président Obama dans lequel les armes nucléaires seraient une véritable arme de dernier recours était certainement plus rassurant. Sa vision représentait une rupture radicale avec la pensée de la guerre froide dans laquelle la possibilité d'un holocauste thermonucléaire entre les deux superpuissances de la planète semblait être une possibilité omniprésente et des millions de personnes ont répondu en s'engageant dans des mouvements de protestation antinucléaires. Cette entrée a été publiée dans Guest Post le Navigation après Damné si vous le faites, damné si vous ne le faites pas. Accordez-vous ou non de l'autonomie aux commandants locaux? Si nous microgérons du WH, nous obtenons Beyrouth ou Bengazi. Mais je ne pense pas que cela signifie que la guerre nucléaire est imminente. Et non, la menace d'une guerre nucléaire n'a pas disparu en 1991. La prolifération a aggravé la menace qu'elle n'était dans mon enfance. Et non, le président Obama n'était pas le Mahatma. Darius shinola Officier scientifique Smirnoff Ou la question connexe d'une guerre nucléaire limitée? James R Schlesinger, secrétaire à la défense de 1973 à 1975 sous les présidents Richard Nixon et Gerald Ford. Il est devenu le premier secrétaire américain à l'Énergie sous Jimmy Carter. Alors qu'il était secrétaire à la défense, il s'est opposé à l'amnistie pour les projets de résistance et a insisté pour le développement de systèmes d'armes nucléaires plus sophistiqués. Les États-Unis, a déclaré Schlesinger, avaient besoin de la capacité, en cas d'attaque nucléaire, de réagir de manière à limiter les risques d'escalade incontrôlée "et d'atteindre des cibles significatives" sans causer de dommages collatéraux généralisés. La force de destruction assurée du pays serait retenue dans l'espoir que l'ennemi n'attaquerait pas les villes américaines. En rejetant la destruction assurée, Schlesinger a cité le président Nixon: si un président, en cas d'attaque nucléaire, se retrouvait avec la seule option d'ordonner la destruction massive de civils ennemis, face à la certitude qu'il serait suivi par le massacre des Américains? —wiki Bien sûr, l'idée d'une guerre nucléaire limitée est (sévèrement) limitée - selon les notions. Le Rev Kev Je dis de ne pas construire de nouvelles armes nucléaires jusqu'à ce que les anciennes soient utilisées en premier! Toute cette histoire concerne vraiment des gens qui veulent utiliser l'arsenal nucléaire, mais cela ne fonctionne pas de cette façon. Il y a une raison pour laquelle ils les appellent des armes de destruction massive. Vous vous souvenez de cette photo des trois groupes de transporteurs réunis dans une démonstration de puissance navale américaine qui est sortie il y a environ une semaine? Imaginez maintenant un sous-marin nord-coréen avec une bombe nucléaire à bord de cette flotte. Boom! C'est le même genre de pensée qui a conduit Reagan à dire en 81 que le monde pourrait survivre à une guerre nucléaire limitée - en Europe! La seule chose qui a changé dans ce genre de pensée est le fait que le théâtre a maintenant été changé pour la péninsule coréenne. Il a été noté même à l'époque que le genre de personnes qui pensaient que c'était une bonne idée s'assurait de ne jamais passer une journée dans l'armée et même Ronnie avait passé la Seconde Guerre mondiale à faire des films (contrairement à d'autres acteurs comme Jimmy Stewart). Essayez d'envoyer une mini-bombe nucléaire sous la nouvelle doctrine et dès que le compteur Geiger de l'OPPO commence à crier, regardez-les lancer une contre-attaque nucléaire, puis barrez la porte! Je peux voir que quelques sociétés salivent à l'idée de billions de dollars en jeu, mais vous savez ce qui m'inquiète vraiment ici. L'idée qu'ils pourraient développer cette nouvelle technologie. Ces nouveaux systèmes d'armes tels que le F-35, le nouveau USS Gerald Ford, les navires litoral, les nouveaux navires de la classe Zumwalt, etc. sont tous des catastrophes coûteuses en préparation, ce qui ne me donne pas confiance qu'ils ne trouveront pas un moyen de bourrez-le. lyman alpha blob Pourquoi est-ce posé aux pieds de Trump?!?!? N'est-ce pas W qui a décidé un peu de tactique? Une bombe de temps en temps pourrait tenir les barbares à distance? Et ça - Le monde imaginé par le président Obama dans lequel les armes nucléaires seraient une véritable arme de dernier recours était certainement plus rassurant. - est la cueillette des cerises à son meilleur parce que tout ce qu'Obama a fait pour rendre le monde plus sûr des armes nucléaires est d'imaginer. Nous devons moderniser chaque étape de la triade nucléaire ». - Carly Fiorina Eh bien, je l'ai également mis aux pieds de Trump, mais uniquement à cause de la performance du débat de Carly Fiorina. Dans les débats définis par l'incessante agitation de la bite du Donald, elle l'a surclassé dans ses diatribes sur l'armée. Il se définit par sa réponse. pardonnez la vulgarité, s'il vous plaît, mais il est difficile de discuter des débats du GOP sans elle hemeantwell lyman alpha blob Crosley Bendix blennylips Où allez-vous faire tout ce développement? Sandia Labs est censé le faire, mais après un accident particulièrement grave en 2011, nous constatons que -disaster-fédéral-armes-nucléaires-laboratoire-prend-caché-péage-america-s-arsenal … Washington, les autorités ont conclu que le laboratoire privé ne protégeait pas adéquatement ses employés contre une catastrophe radiologique. En 2013, ils ont travaillé avec le directeur du laboratoire pour fermer ses opérations de traitement du plutonium afin que la main-d'œuvre puisse être recyclée pour répondre aux normes de sécurité modernes. Cependant, ces efforts n'ont jamais réussi, et ce qui était prévu comme un bref arrêt de travail s'est transformé en un arrêt de près de quatre ans de certaines parties de l'immense bâtiment de laboratoire où se trouvent les travaux de plutonium, connu sous le nom de PF-4… Beaucoup considèrent que la MBA-ification de la gestion y a conduit directement. Autant que je sache, ils ne sont toujours pas en mesure de travailler sur les noyaux: -problems-los-alamos-Laboratory-delay-us-Nuclear-Warhead-Testing-and-Production Je crois que cela signifie que nous n'avons aucune idée de la façon dont les armes nucléaires sur l'étagère font non plus… WobblyTelomeres blennylips et non? et immunisé contre la gestion merdique? En tant qu'ingénieur logiciel qui a passé vingt ans à automatiser des expériences de laboratoire et des usines, je frémis de penser à quelle distance de la réalité vous pouvez dériver en quatre ou cinq ans sans rétroaction de la réalité, sans dénigrer la puissance et la sophistication de telles simulations utilisées de manière appropriée. WobblyTelomeres une. mettre hors service l'ensemble de l'inventaire. b. exploser un sous-ensemble des ogives. a) est inacceptable pour le MIC (demandez à Carly Fiorina si vous l'osez). Je soutiens certainement cette option mais mon vote ne compte pas. b) est juste méchant à bien des égards. Nous avons encore des ruines fumantes de nos tests précédents. Découvrez l'état actuel de l'atoll de Bikini si vous voulez voir le néolibéralisme appliqué aux sites d'essais nucléaires. Donc, ils simulent. Et il y a des programmeurs vraiment VRAIMENT brillants qui font le travail. Et ils essaient vraiment VRAIMENT de bien faire les choses. Et ils choisissent de le faire, au moins certains d'entre eux, même s'ils pouvaient gagner beaucoup plus d'argent à Silly Valley. Donnez-leur du crédit, d'accord? blennylips Je vous remercie. Je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Mon point est que pour fabriquer de nouvelles armes ou mettre à niveau les anciennes, vous devez réellement faire quelque chose; la simulation n'est pas suffisante et cela fait plusieurs années qu'ils ne peuvent rien faire. Tout cela me rappelle A Taste of Armageddon »via Star Trek. C'était une simulation! Louis Fyne Louis Fyne Alors que la Corée du Nord creusait des tunnels sur son site d'essais nucléaires l'automne dernier, surveillés par des satellites espions américains, l'administration Obama préparait elle-même un essai dans le désert du Nevada. Un avion de chasse a décollé avec une version simulée de la première bombe atomique à guidage de précision du pays… .. En bref, alors que les Nord-Coréens ont vu grand - prétendant avoir construit une bombe à hydrogène, une vantardise que les experts considèrent comme exagérément exagérée - le Département de l'énergie et le Pentagone ont préparé une ligne d'armes qui se dirigent dans la direction opposée. fajensen usine de non-sens En effet, s'il existe un secteur du gouvernement américain qui se qualifie en tant qu'État profond », le complexe d'armes nucléaires se situe certainement en tête de liste. La constellation des agences fédérales, des branches militaires, des subdivisions des agences de renseignement, des entrepreneurs privés, des laboratoires nationaux et des partisans du Congrès qui constitue le programme d'armes nucléaires est une entité qui obtient un soutien politique bipartisan des membres du Congrès. Comme pour les autres secteurs MIC, la justification est l'argent pour les États où le programme est physiquement basé. De toute évidence, les démocrates sont tout aussi impliqués que les républicains; l'augmentation massive de la production d'armes nucléaires a été constante de Truman à Eisenhower en passant par Kennedy (qui, rappelons-le, a fait campagne contre Nixon en 1960 sur un supposé `` écart de missile '' avec les Soviétiques, et dont la décision de placer des missiles nucléaires en Turquie a conduit les Soviétiques à placer armes nucléaires à Cuba, conduisant à la crise des missiles cubains - et qui a également augmenté le financement des programmes nucléaires, chimiques et biologiques pendant son mandat). Nixon, Carter, Reagan, Bush, Clinton, GW Bush, Obama - tous ont approuvé de manière fiable tous les programmes d'armes nucléaires que l'État Profond voulait.

Posté par martinduclos à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2020

La pyramide alimentaire

Le Département de l'agriculture des États-Unis (USDA) a modifié la pyramide au printemps 2005 parce qu'il souhaitait mieux expliquer aux Américains comment être en bonne santé. L'agence a par la suite publié une variante spéciale pour les enfants. Sur ce site Web, vous observerez une fille monter l'escalier qui monte à côté de la pyramide. C'est un exemple qui montre aux enfants à quel point il est important de faire de l'exercice et d'être actif tous les jours. D'un autre point de vue, cours de cuisine jouez beaucoup! Les escaliers sont également un moyen de montrer que vous pouvez apporter des modifications par étapes pour être en meilleure santé. Une étape à la fois, compris?

La pyramide nous parle de plusieurs façons. Laissez-nous tous confronter quelques-uns des sujets supplémentaires que ce nouveau symbole tente de transmettre:

Une personne devrait manger une grande variété d'aliments. Une alimentation équilibrée est une alimentation qui utilise tous les groupes d'aliments. D'un autre point de vue, consommez des aliments de toutes les couleurs, tous les jours.

Nous devrions manger moins de certains aliments et extra des autres. Vous pouvez voir que les bandes pour la viande et les protéines sont violettes et que les huiles sont jaunes et moins prononcées que les autres. La raison en est que vous avez besoin de moins de ces variétés d'aliments que de fruits, de légumes, de céréales et de produits laitiers.

Votre famille peut également voir les groupes commencer plus gros et devenir plus maigres à mesure qu'ils approchent du haut. Cela a pour but de vous montrer que tous les aliments ne sont pas aussi bons que les autres, même au sein d'un groupe alimentaire approprié comme les fruits. Parfois, la tarte aux pommes peut être dans cette partie mince de la bande de fruits, car elle contient beaucoup de sucre et de graisse. Une pomme entière apparaît dans la partie la plus large, car vous pouvez en consommer davantage dans le cadre d'un régime alimentaire approprié.

Nous devrions tous faire de la nutrition personnelle. Grâce au site Web MyPyramid de l'USDA, les familles peuvent obtenir des recommandations personnelles sur la combinaison d'éléments nutritifs dont elles ont besoin et sur la quantité de nourriture à consommer. Une version pour enfants du site Web est également disponible. Pour comprendre les meilleures façons d'appliquer la pyramide alimentaire, accédez à des séminaires et à des entretiens avec Super Food Raw Author:

cuisine photo-1543362906-acfc16c67564

Posté par martinduclos à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2020

La Russie et Space X

L’agence spatiale russe est intervenue pour souhaiter à la Nasa des félicitations pour le lancement réussi de SpaceX ce week-end.

Mais il a également essuyé l'hystérie de Donald Trump lors du lancement qui a livré deux astronautes à la Station spatiale internationale (ISS) depuis le sol américain pour la première fois depuis des années.

Le lancement réussi de la Floride mettra fin à la dépendance des États-Unis à l'égard des fusées russes pour transporter les astronautes vers l'ISS.

Le président Trump, qui était en Floride pour observer le lancement, a déclaré que les États-Unis avaient maintenant retrouvé leur place de leader mondial dans l'espace, vol en avion de chasse Paris Pontoise que les astronautes américains allaient bientôt atterrir sur Mars et que l'Amérique posséderait "les plus grandes armes jamais imaginées dans l'histoire".

Roscosmos, l'agence spatiale russe, a été aux prises avec des scandales et un certain nombre de dysfonctionnements ces dernières années. Mais il a toujours été capable de lancer des humains dans l'espace - et de facturer aux États-Unis des frais importants pour le faire.

"L'hystérie suscitée après le lancement réussi du vaisseau spatial Crew Dragon est difficile à comprendre", a écrit Vladimir Ustimenko, porte-parole de Roscosmos, sur Twitter après avoir cité la déclaration de Trump.

«Ce qui s'est produit aurait dû se produire il y a longtemps. Maintenant, ce ne sont plus seulement les Russes qui volent vers l’ISS, mais aussi les Américains. C’est merveilleux! »

«Il est très important d'avoir au moins deux possibilités pour rejoindre la gare. Après tout, ce n'est pas suffisant… Tout s'est passé dans l'espace, et vous devez avoir au moins deux systèmes de transport capables d'assurer la présence d'équipages de différents pays à bord de l'ISS. »

Moscou a déclaré précédemment qu'elle était également profondément préoccupée par ce qu'elle craignait que les États-Unis envisagent de déployer des armes dans l'espace.

Moscou ne resterait pas les bras croisés, a déclaré Ostimenko.

«..Nous ne nous reposerons pas non plus sur nos lauriers. Nous allons tester deux nouvelles fusées cette année, et l'année prochaine, nous reprendrons notre programme lunaire. Ce sera intéressant », a déclaré Ustimenko.

Posté par martinduclos à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2020

Retour aux principes de base des rapports d'objectifs

Jetez un nouveau regard sur vos objectifs au moins deux fois par an et utilisez les conseils de cet article pour mieux comprendre leurs résultats. Auteur Chaque site Web a un but, y compris de petites étapes à accomplir par les utilisateurs ainsi que l'activité souhaitée la plus importante. Pensez à ouvrir un compte (micro conversion) et à compléter une commande (macro conversion). Les objectifs sont là pour nous aider à suivre ces activités, pour nous aider à faciliter leur réalisation sur nos sites et pour mesurer le succès du site Web et de son activité marketing. Pour que Google Analytics fonctionne pour chaque site Web, les objectifs doivent être configurés dans chaque compte en fonction du contenu du site Web. Même si vous avez déjà défini des objectifs, il est bon de penser à tout ce que vous pourriez utiliser pour suivre cette fonctionnalité. Je couvrirai différents types d'objectifs disponibles, ainsi que la façon d'utiliser les rapports disponibles. Types d'objectifs Vous pouvez définir quatre types d'objectifs différents dans Google Analytics: URL de destination) Événement (souvent des interactions) Temps sur place Pages par visites Ces quatre fonctionnent bien pour différents types de contenu et d'activités de site Web. L'objectif le plus fréquemment utilisé serait Destination, car il est facile de suivre une URL spécifique et de la marquer comme objectif atteint. Cela peut être un remerciement pour votre inscription à la page de newsletter, la page de contact, la page de commande terminée, un merci pour le téléchargement de cette page de contenu, etc. Les objectifs peuvent également être utilisés pour enregistrer une activité moins positive, telle qu'une erreur pages, activité de désabonnement à la newsletter, etc. En suivant tous ces objectifs comme objectifs, vous pouvez comprendre comment ils se produisent, quel pourcentage de sessions sur votre site mène à cette activité, et que peut-on faire de plus pour augmenter / réduire le nombre de fois où cet objectif est atteint. Les objectifs de l'événement sont excellents lorsque l'activité que vous souhaitez suivre comme objectif n'a pas sa propre URL, mais est généralement une activité sur une page avec laquelle les gens peuvent s'engager. Ils sont également très bons car ils vous seront totalement personnalisés - Le suivi des événements est une méthode d'ajout de code de suivi personnalisé à une page pour mesurer quelque chose d'important pour vous. J'ai le plus souvent utilisé ce type d'objectif pour suivre les soumissions sur les formulaires, les clics sur les liens d'adresse e-mail comme signe d'intention de contact et d'interaction avec le contenu vidéo. Le temps passé sur le site et les pages par visite sont à la fois bons lorsque vous avez une quantité spécifique de contenu avec laquelle les utilisateurs doivent s'engager afin de terminer l'activité souhaitée sur le site - comme un jeu qui prend deux minutes ou des articles qui sont toujours trois pages de long. Si vous avez besoin d'une main pour les configurer, voici un guide qui peut vous guider à travers chaque étape. Je recommanderais toujours d'inclure une valeur où vos objectifs auront une valeur monétaire pour votre entreprise, car cela aide l'analyse et la mesure du succès. Si vous n'avez pas de valeurs exactes, attribuez à chaque objectif une valeur basée sur une échelle de valeur pour l'entreprise, c'est-à-dire que le téléchargement d'un PDF vaut 1 $, l'abonnement à la newsletter vaut 2 $ et le remplissage du formulaire de contact vaut 5 $. Cela vous aidera à optimiser pour les objectifs les plus bénéfiques. Il convient de noter que chaque objectif ne peut être rempli qu'une seule fois par session, donc si, par exemple, vous avez plusieurs formulaires que les utilisateurs peuvent soumettre, il serait utile d'avoir un objectif pour chacun afin que ceux qui en remplissent plus d'un puissent Être compté. Alors maintenant, vous avez vos objectifs, que montrent les rapports? Ressources Aperçu Cela inclut toutes les informations de niveau supérieur, avec le nombre total d'objectifs atteints, la valeur de celui-ci, le taux de conversion des objectifs, le taux d'abandon si vous avez configuré des entonnoirs et, enfin, le total des objectifs de chaque objectif. Le taux de conversion des objectifs est un excellent moyen de voir en un coup d'œil le pourcentage de sessions réussies sur le site, en fonction de ce que vous avez choisi comme activité réussie. Vous pouvez modifier ce rapport pour afficher le résumé de chaque objectif individuel, ainsi que tous les objectifs combinés, qui est la vue par défaut. Cliquez simplement sur le bouton Tous les objectifs au-dessus du graphique. Ci-dessous, vous verrez également les faits saillants de deux rapports, URL d'objectif et Source / Support pour vous aider à voir où les objectifs se produisent sur le site et quels canaux de marketing ont réussi à atteindre les objectifs. URL d'objectif Ici, vous pouvez voir sur quelles pages les objectifs ont été atteints. Ceci est utile lorsque vous avez plusieurs pages de remerciements ou que les gens peuvent s'inscrire aux newsletters depuis n'importe quelle page du site Web. Il vous aide également à savoir si vos pages de destination fonctionnent et quelles pages ne tirent pas leur poids. N'oubliez pas de filtrer pour chaque objectif en utilisant la liste déroulante supérieure et vous pouvez ajouter des dimensions secondaires pour rendre cela encore plus perspicace. Des dimensions telles que Source / Support peuvent vous aider, ou Pays si vous êtes une entreprise internationale. Chemin de l'objectif inversé Ce rapport présente les trois étapes que les utilisateurs ont suivies avant d'atteindre l'objectif sélectionné, ainsi que la page sur laquelle ils ont atteint l'objectif. Ceci est très utile pour diagnostiquer des problèmes avec le parcours ou la définition d'objectifs. C'est également un bon endroit où aller pour optimiser les trajets des utilisateurs et simplifier la réalisation des objectifs. Des segments avancés peuvent également être appliqués à ce rapport, ce qui est utile si vous devez décomposer les données de quelque manière que ce soit, ou voir le modèle de comportement pour des ensembles particuliers d'utilisateurs. Peut-être que le taux de conversion sur Internet Explorer est faible et que vous devez voir quelles pages les utilisateurs de Firefox utilisent avec lesquels les utilisateurs d'IE ont du mal. Visualisation de l'entonnoir Les rapports sur l'entonnoir poussent le chemin de l'objectif inverse un peu plus loin et vous montrent les taux d'abandon et de réussite de chaque étape menant à une conversion. Cependant, cela n'est disponible que pour les objectifs d'URL de destination, car ce sont eux qui utilisent les pages. Ce rapport était le meilleur moyen d'analyser le succès et les points d'achoppement d'un voyage de paiement dans Google Analytics Les étapes de l'entonnoir sont définies lorsque vous définissez les objectifs et peuvent également être modifiées ultérieurement, mais ne seront pas datées. Si vous comptez sur ces éléments pour la prise de décision, je recommanderais de lire comment ils fonctionnent plus en détail car ils ont des faiblesses. Par exemple, un utilisateur peut terminer les étapes dans n'importe quel ordre et elles seront toujours affichées dans une progression linéaire, si un utilisateur saute une étape, il est considéré comme réussi pour cette étape en supposant qu'il a atteint l'étape suivante et les URL que vous avez mises dans l'entonnoir les paramètres prennent le type de correspondance que vous avez défini pour l'URL de destination. Cependant, avec la nouvelle fonctionnalité de commerce électronique amélioré, agence netlinking je recommanderais fortement de l'utiliser tous les jours sur les entonnoirs de conversion vers les objectifs. En effet, il y a beaucoup plus de fonctionnalités avec les nouveaux rapports et vous pouvez utiliser des segments sur eux, contrairement aux rapports sur l'entonnoir des objectifs. Mais si vous n'avez pas encore de commerce électronique amélioré en place, utilisez-les jusqu'à ce qu'ils soient encore très utiles et peuvent vraiment vous aider à améliorer les taux de conversion et à réduire les abandons. Flux d'objectifs Ce rapport a été conçu pour être une version améliorée du rapport sur l'entonnoir, car il est plus capable de montrer la progression des étapes pour les itinéraires non linéaires. Le rapport sur l'entonnoir vous fait penser que tout le monde suit toutes les étapes, mais ce rapport indique où les étapes ont été ignorées ou les utilisateurs entrent plus bas dans l'entonnoir. Il peut également être légèrement décomposé avec certains segments, ce qui peut vous aider à identifier les sources de trafic envoyant des personnes sur un itinéraire différent, ou des personnes bloquées à l'échelle internationale sur une page particulière, comme la livraison. Il est bon de jouer avec ce rapport et d'essayer de le décomposer d'une manière qui vous convient. Cependant, cela peut devenir un peu déroutant avec des volumes de trafic très élevés. Il est également fortement échantillonné, alors gardez à l'esprit que les données peuvent ne pas être aussi précises que vous le souhaiteriez en raison de la nature complexe du rapport.

Posté par martinduclos à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2020

La bonne façon de financer la reprise

Après que le grand tremblement de terre et le tsunami de l'Est du Japon de 2011 aient dévasté une grande partie du Japon, certains économistes ont proposé que le gouvernement finance la reprise en augmentant les impôts plutôt qu'en émettant de la dette. Cette approche équivaut à imposer l'austérité budgétaire en période de récession. - À la mi-octobre, alors que le Japon était frappé par le typhon Hagibis - le typhon le plus puissant à avoir frappé le pays en plus de six décennies - il a également été ébranlé par un tremblement de terre de magnitude 5,7. À mesure que le changement climatique progresse, le Japon, comme le reste du monde, sera confronté à des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et graves, nécessitant des efforts de redressement coûteux. Les hausses d'impôts ne sont pas le moyen de les payer. Peu de temps après le grand tremblement de terre et le tsunami de l'Est du Japon de 2011 qui ont dévasté une grande partie du Japon, deux économistes influents, Motoshige Ito et Takatoshi Ito, que je respecte autrement, ont proposé dans le Nikkei que, pour éviter de peser sur les générations futures, le gouvernement devrait financer la reprise par augmenter les impôts, plutôt que d'émettre de la dette. Des centaines d'économistes ont approuvé la proposition. Mais l'approche ne pouvait pas être plus erronée. En effet, il contredit la théorie des finances publiques, selon laquelle la réponse aux chocs temporaires, tels que les catastrophes naturelles ou les guerres, devrait être financée par des augmentations temporaires du déficit. Nous espérons que vous appréciez Project Syndicate. Pour continuer à lire, abonnez-vous maintenant. Obtenez un accès illimité au contenu PS premium, y compris des commentaires approfondis, des critiques de livres, des interviews exclusives, On Point, le Big Picture, les archives PS et notre magazine annuel annuel. Vous avez déjà un compte ou vous souhaitez en créer un pour lire gratuitement deux commentaires? S'identifier 39 Commentaires Suivre Koichi Hamada est professeur émérite à l'Université de Yale et conseiller spécial du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Posté par martinduclos à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2020

La magie de l'hélico à Las Vegas

Vous prévoyez d'être à Las Vegas pendant les vacances du Nouvel An? Ensuite, célébrez vraiment en faisant un tour d'hélicoptère spectaculaire vers le haut ou le bas du Grand Canyon.

Vegas! Las Vegas est à seulement 120 miles du parc national, qui est un tour d'hélicoptère rapide de 45 minutes. En route, vous survolerez le lac Mead, le barrage Hoover, le fleuve Colorado et bien plus encore.

Vous pouvez survoler le Canyon ou atterrir à la base ou au sommet. Je préfère les circuits d'atterrissage par le bas. Celui que j'aime en particulier va au fond pour un pique-nique au champagne. D'autres aiment ajouter une promenade en bateau sur le fleuve Colorado et des billets Skywalk.

Soit dit en passant, voyage le Skywalk est le célèbre pont de plate-forme tout en verre qui vous permet de marcher environ 70 pieds au-dessus du bord jusqu'à ce que vous vous teniez à 4 mètres au-dessous. Les vues sont également tout simplement spectaculaires.

Types de circuits Il existe deux types de circuits en hélicoptère Vegas NYE. Ils sont appelés de base et de luxe. Les visites de base comprennent la prise en charge et le retour gratuits à l'hôtel en mini-van. En revanche, les visites de luxe utilisent une limousine.

Les visites de base partent principalement de la ville voisine de Boulder et nécessitent un trajet en navette de 35 minutes. Des visites de luxe partent de l'héliport directement sur le célèbre Las Vegas Strip. Le temps de trajet en limousine depuis votre hôtel est généralement d'environ 10 à 15 minutes.

Le plus grand différenciateur entre les circuits de base et les circuits de luxe est l'hélico. Les circuits de base utilisent des avions plus standard tandis que les circuits de luxe utilisent l'élite EcoStar 130, qui dispose d'un pare-brise massif à 180 degrés.

Best Heli L'EcoStar 130 dispose également de sièges de style stade qui sont plus grands, plus confortables et qui ont plus d'espace personnel. Ces hélis sont meilleurs en termes de conception aérodynamique, ce qui se traduit par une conduite plus silencieuse, plus rapide et plus fluide.

Le réveillon du Nouvel An est un énorme événement à Las Vegas. En tant que tel, il est fortement recommandé de réserver votre visite dès que possible. Le meilleur scénario est de réserver au moins une semaine à l'avance. De plus, réservez toujours votre visite en ligne - pas à destination car vous paierez plus (beaucoup plus!).

Je suggère également de ne rester qu'avec les visites du matin et du début de l'après-midi car Las Vegas Boulevard, la rue principale de la ville, commence à se fermer à la circulation automobile avant la célébration. Les fermetures de routes rendent le retour à votre hôtel dans le Strip un peu difficile.

Fait intéressant, le premier jour de la nouvelle année est une excellente journée pour prendre un vol. La ville est relativement calme et se rendre à l'héliport et en revenir est rapide, en particulier les vols du matin. Personnellement, j'aime vraiment cette option et je ne peux pas penser à une meilleure façon de commencer l'année fraîche.

J'espère que cet article sur les excursions en hélicoptère du Nouvel An de Las Vegas dans le Grand Canyon vous a aidé à planifier votre aventure. Comme indiqué, je recommande l'une des visites d'atterrissage, mais surtout celle qui va au fond pour un toast au champagne! Et essayez de faire un tour de luxe. L'hélicoptère est meilleur, les vues sont exceptionnelles et l'expérience globale vous coupera le souffle.

Posté par martinduclos à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]